testicule plus gros que l autre

Il est très courant que beaucoup de gens pensent avoir un testicule plus gros que l’autre. En fait, selon une  étude sur l’asymétrie génitale chez l’homme, le testicule droit est généralement un peu plus grand que le gauche. En effet, chez l’être humain, les testicules de droite semblent se développer plus rapidement que ceux de gauche. De plus, la croissance favorise le développement du testicule à droite chez le fœtus in utero. Pour les femmes, le phénomène est inversé, les ovaires se développant en premier à gauche.

Non seulement il est normal d’avoir un testicule légèrement plus grand que l’autre; Il est également courant d’en avoir un qui pend un peu plus bas que l’autre dans le scrotum.

Mais il n’est pas toujours normal qu’un testicule soit plus grand qu’un autre et il est important de connaître la différence entre une taille de testicule asymétrique normale et ce qui peut constituer un problème plus grave.

Anatomie

Avant de pouvoir dépister des problèmes testiculaires, il est important de connaître leur structure et leur fonctionnement normaux :

Un testicule (également appelé testicule) est une petite glande de forme ovale. Il produit du sperme et des hormones sexuelles mâles.

Le scrotum  est le sac qui entoure les testicules. Il est situé à l’extérieur du corps car le sperme nécessite une température corporelle inférieure à la normale.

L’épididyme  est une chaîne de petites structures en forme de tube situées derrière les testicules. Sa fonction est de collecter et de stocker le sperme produit dans les testicules. L’épididyme est relié au canal déférent, une structure plus grande en forme de tube qui transporte le sperme hors du corps pendant l’éjaculation.

A lire également  Un pénis peut-il rétrécir de façon permanente ?

Symptômes importants


L’un des signes les plus révélateurs du fait que la taille asymétrique du testicule n’est pas normale est l’apparition d’une douleur, d’une rougeur ou d’un gonflement. L’autre signe révélateur qu’il pourrait y avoir un problème est si un testicule est d’une forme différente de l’autre.

Lorsqu’une personne remarque qu’un testicule est plus grand que l’autre et ressent de la douleur dans l’un ou l’autre testicule, elle doit en informer immédiatement son fournisseur de soins de santé.

Connaître l’anatomie normale des testicules et d’autres parties du système reproducteur masculin est important pour l’auto-examen. Se familiariser avec la forme normale, l’apparence et la sensation des testicules aidera une personne à remarquer qu’un changement se produit. Les conseils généraux sur l’anatomie normale des testicules et du scrotum comprennent:

  • Chaque testicule doit ressembler à un œuf ferme et lisse.
  • Les testicules adultes doivent mesurer environ 2 à 3 pouces de longueur et 1 pouce de largeur.
  • Il est normal qu’un testicule soit légèrement plus grand que l’autre et que l’un pende légèrement en dessous de l’autre.
  • Il ne devrait y avoir aucune douleur ou inconfort lorsque les testicules sont examinés avec douceur.

Auto-examen

L’auto-examen des testicules doit être effectué tous les mois. Les étapes d’auto-examen testiculaire incluent:

  1. Prenez une douche ou un bain pour vous assurer que le scrotum est détendu et chaud.
  2. Tenez-vous devant un miroir si cela aide à visualiser le processus.
  3. Examinez chaque testicule séparément, l’un après l’autre.
  4. Utilisez les doigts et les pouces des deux mains pour faire rouler doucement le testicule, vérifier la présence de bosses, de saillies ou de zones douloureuses.
  5. Palpez (sentez) le long du dessous du scrotum pour localiser l’épididyme (il devrait ressembler à un faisceau de tubules étroitement enroulés).
  6. Examiner l’autre testicule.
A lire également  Micro penis : Qu'est-ce que c'est ?

L’examen ne doit aboutir à aucun résultat inhabituel, tel que:

  • Des douleurs
  • Des bosses
  • Des gonflements
  • Un changement de taille ou de forme (depuis le dernier examen)
  • Un changement de sens ou de cohérence (depuis le dernier examen)
  • Une sensation de lourdeur

Testicule plus gros que l’autre : Affections courantes

Les affections courantes telles que bosses, douleurs ou gonflements du testicule qui ne mettent pas la vie en danger, mais qui nécessitent des soins médicaux, incluent:

  • Kystes – une collection de fluide anormale mais inoffensive
  • Caillots sanguins — causés par un traumatisme ou une blessure
  • Varices
  • Orchite -inflammation du testicule causée par une infection
  • Torsion testiculaire – torsion du cordon qui attache le testicule au corps, provoquant une douleur atroce. Cela peut entraîner une perte du testicule.

Le fait de remarquer ou d’éprouver des symptômes comme ceux-ci peut sembler effrayant, mais il est important de les faire vérifier afin que les symptômes ne progressent pas.

Cancer des testicules

Les auto-examens mensuels constituent un élément important du dépistage précoce du cancer du testicule. Les symptômes du cancer des testicules incluent des grosseurs, de nouveaux excroissances et parfois de la douleur.

Conclusion

Avoir un testicule légèrement plus grand que l’autre est tout à fait normal. Cependant, l’enflure, la douleur, les rougeurs et les nodules ne le sont pas. Il est important de noter que le cancer des testicules est rare et qu’il est essentiel de consulter un médecin en cas de sensation de masse, de douleur ou d’une autre anomalie, il n’y a pas lieu de paniquer. Les symptômes sont très probablement dus à une affection moins grave.


Marie

Je m’appelle Marie Angus et je vous souhaite la bienvenue sur mon site qui traite des problèmes de sexualité rencontrés par les hommes.
A lire également  J'ai une boule ou un kyste sur mon pénis
Mon marie a lui même eu des soucis il y a plusieurs années. Nous avons pris tous les deux le problème au sérieux et nous sommes documentés sur les solutions pour résoudre ses problèmes.Avec l’expérience acquise durant tout ce temps, il me semblait naturel d'aider à mon tour, en créant un blog qui parle sans tabous ni gêne des problèmes de libido des hommes.Bonne visite, Marie.